Recherche

Domaine du Bois Rond – Vins du Val de Loire

Tag

gel

Ca va moins bien en fait…

Il suffisait de poster un message un peu porteur d’espoir pour ce nouveau millésime pour que les choses se gâtent. Je discutais avec notre voisin en lui disant que c’était un beau printemps qui démarrait tôt, mais lui pensait que cela cachait quelque chose. Quand on dit que les ancêtres ont souvent raison…

Le gel a donc frappé de nouveau, deux fois, voire peut être même trois. Certes avec moins d’impact que l’an dernier, mais réduisant tout de même d’un bon tiers (voir peut être plus sur une parcelle de chenin et de vieux aunis) notre future production. Ce sont les parcelles de plein vent sur les côteaux qui ont le mieux résisté. Celles bordées de friches où il restait de l’herbe, où le vent et l’humidité (pourtant faible) se sont engouffrés, on pris une belle gelée.

Je ne vais pas mettre de photos car ça me désole un peu, et j’en ai malheureusement mis l’an dernier. Il nous reste à espérer que l’ont ne va pas mettre de nouveau des photos de mildiou ou grêle…

Cependant, nous nous étions méfié cette année et avons taillé tard les beaux terroirs en laissant plus d’yeux sur les coursons. Il nous reste donc à espérer que ces yeux dit « de la bas » vont se s’avérer fructifères et produire des grappes.

Situation de nouveau inédite, mais fatigante.

On s’en passerait volontiers.

Les vendanges de 2ha en 2 jours…

Eh oui…voilà comment se termine cette année 2016 où l’on aura tout eu. Tout ce qui peut arriver de (presque) pire à un vigneron; gel printanier, mildiou violent, échaudage des baies estival et les oiseaux.

https://i2.wp.com/www.rustica.fr/images/sos-raisin-oiseau.21861-l283-h0-q75.jpg     See original image   See original image     See original image

(Photos non contractuelles, mais résumant un peu cette année)

Je vous laisse retrouver chaque évènement cité plus haut correspondant à chaque photo.

Enfin bon, 2 barriques avec des raisins bien mûrs pour 2 hectares, ça fait quand même pas des masses, on va essayer lors d’un instant oublier, les 8 traitements, les kilomètres d’asphalte parcourus et les litres de sueurs bien vains cette année face à ces fléaux.

Comme on se le dit depuis 2012, ça sera mieux l’an prochain, je le sens.

Tour d’horizon à l’aube de la fleur…

Les vignes sont finalement reparties suite au gel, la nature nous étonnera toujours.Certaines ont même produit des grappes tout fait improbables, sans que ça soit incroyable, mais ça fait toujours un peu plaisir de savoir qu’on verra du raisin à des endroits où on ne l’attendait pas en 2016.

La fleur semble être proche pour les vigne les plus avancées, grolleau, gamay et cabernets francs, avec quelques jours d’écart selon les parcelles.

 

De haut en bas et de gauche à droite.

Aunis centenaires des Plantes,peu ou pas de gel.

Grolleaux centenaires des Plantes

Gamays Teinturiers des Plantes.

Idem Aunis.

Aunis de 40 ans avec plus de gel sur la parcelle mais des sorties quand même.

Cabernets francs de 40 ans,non gelés ou presque pas.

On bichonne tout ce petit monde, car on mise tout sur eux!

Les vignes qui ont bien gelé produisent entre 0 et 3 grappes maximum, mais plus souvent zéro…Ici du chenin.

La pluie annoncée n’est pas une bonne chose…les sols sont déjà impraticables, obligé de traiter à dos, quand on peut car il y a du vent, les traitements doivent être adaptés en fonction des stades de la vigne et le mildiou va se plaire dans cette ambiance actuelle, très favorable. L’herbe pousse vite à la moindre chaleur ce qui rajoute une tâche pénible dont on peut se passer aisément, mais au moins on en profite pour virer les escargots d’un coup de débroussailleuse.

On a déjà fait un premier épamprage des ceps et on va ébourgeonner la semaine prochaine quand ça mouillera pas trop avant le prochain passage de tisanes, cuivre et soufre si possible avant la fleur pour ne pas perturber la vigne.

Ca parait long cette année….on va encore dire 2016 une année de « vignerons » dans la presse, mais c’est plutôt une année de guerriers.

WordPress.com.

Retour en haut ↑