Eh oui…voilà comment se termine cette année 2016 où l’on aura tout eu. Tout ce qui peut arriver de (presque) pire à un vigneron; gel printanier, mildiou violent, échaudage des baies estival et les oiseaux.

https://i2.wp.com/www.rustica.fr/images/sos-raisin-oiseau.21861-l283-h0-q75.jpg     See original image   See original image     See original image

(Photos non contractuelles, mais résumant un peu cette année)

Je vous laisse retrouver chaque évènement cité plus haut correspondant à chaque photo.

Enfin bon, 2 barriques avec des raisins bien mûrs pour 2 hectares, ça fait quand même pas des masses, on va essayer lors d’un instant oublier, les 8 traitements, les kilomètres d’asphalte parcourus et les litres de sueurs bien vains cette année face à ces fléaux.

Comme on se le dit depuis 2012, ça sera mieux l’an prochain, je le sens.